Pourquoi remplacer sa chaudière au fioul par une pompe à chaleur (PAC) air eau ?

La chaudière au fioul est un équipement de chauffage qui présente de nombreux désavantages. C’est pour cela qu’à partir de janvier 2022 il sera interdit d’installer ce type de matériel.
Parmi les alternatives plus performantes, les experts préconisent de remplacer a chaudière au fioul par l’installation d’une pompe à chaleur air/eau.
Dans quelle situation est-elle la plus intéressante ? Quel est le prix de son installation ? Ses avantages et inconvénients ?
Les équipes de chauffagistes de BF-DEPANNAGE de Saint-Vallier vous disent tout ce qu’il y a à savoir sur les PAC air/eau.

Convertir une chaudière au fioul : pourquoi est-ce une obligation ?

Si l’état a décidé d’interdire l’installation des chaudières fioul, c’est pour 3 raisons principales :

  • Elles ne sont pas écologiques : utilisation d’un combustible polluant, raffiné et à quantité limitée.
  • Elles ne sont pas performantes : un rendement moyen qui se situe entre 65 et 75 %.
  • Elles ne sont pas économiques : une consommation d’énergie supérieure de 30 % par rapport à des systèmes de chauffage plus modernes.

Les équipements de haute performance énergétique

Les équipements de chauffage THPE (très haute performance énergétique) sont les équipements qui présentent une ETAS (efficacité énergétique saisonnière) de minimum 92 % pour une puissance dégagée de moins de 70 kW.

Dans cette catégorie, on place notamment différents types de chaudières comme la chaudière basse température et la chaudière gaz à condensation. Pour les pompes à chaleur, la PAC air/air et la PAC air/eau font également partie de la liste.

Dans cet article, nous allons vous présenter exclusivement la PAC air/eau, car elle représente, selon nous, la meilleure solution de chauffage actuellement.

La pompe à chaleur air/eau : pourquoi est-ce la meilleure alternative ?

Elle est plus écologique

Principal avantage de la PAC air/eau, elle est écologique. En effet, elle tire son énergie des calories de l’air, une source 100 % propre et directement disponible, et ne consomme que peu d’électricité.

Elle est plus économique

La PAC air/eau permet des économies significatives sur votre facture d’énergie. Et grâce à différents dispositifs d’aides & primes, vous pouvez diminuer le prix de l’installation de votre pompe de 20 à 60 %. L’amortissement est alors encore plus rapide, surtout si la pompe remplace une installation au fioul.

Elle est plus performante

La pompe à chaleur aérothermique est actuellement l’équipement de chauffage qui présente le meilleur rendement. En moyenne, son COP (coefficient de performance) est de 4, mais il peut aller jusqu’à 5 pour les modèles les plus performants. Pour vous donner un ordre d’idée, une chaudière gaz à condensation présente un COP de 1.

Les inconvénients de la PAC air/eau

Une pompe à chaleur aérothermique ne peut fonctionner que si elle est couplée à un système de chauffage central. Pour obtenir des performances optimales, les radiateurs basse consommation et le plancher chauffant sont les meilleurs équipements à utiliser.

De plus, vous devez savoir qu’une pompe à chaleur aérothermique ne fonctionne pas lorsque l’air est trop froid (moins de -5°). C’est donc une solution inutile si vous vivez dans un environnement aux hivers rudes.

Enfin, l’unité extérieure de la pompe peut parfois être bruyante. Si vous vivez en appartement, il vaut mieux vous assurer qu’elle ne dérangera ni vos voisins ni vous avant de l’installer.

Installation PAC air/eau : tout ce qu’il faut savoir

Vous connaissez maintenant les avantages de la pompe aérothermique. Voici donc maintenant quelques infos utiles si vous envisagez de vous tourner vers cette solution de chauffage.

Pour quel usage ?

L’intérêt de la PAC air/eau, c’est qu’elle peut être dimensionnée selon vos besoins. Dans une maison neuve à l’isolation optimale, elle peut être utilisée en mode monovalent. Cela signifie qu’elle répond à 100 % des besoins en chaleur de l’habitat. Pour une rénovation, elle peut être utilisée en mode bivalent alternatif (l’appoint prend le relais lorsque les températures sont trop basses) ou bivalent parallèle (l’appoint et la pompe fonctionnent de concert lorsque les températures sont trop basses), en l’associant à une chaudière au fioul ou au gaz.

Pour quel prix ?

Le prix d’installation d’une pompe varie entre 8 000 et 16 000 euros. En effet, L’ADEME (agence nationale de l’habitat) indique un prix moyen de 65 € à 90 € par m² chauffé, mais il faut relativiser ces chiffres en fonction de votre situation. Par ailleurs, il faut ajouter à ce montant, celui de l’installation par un professionnel qui se situe entre 1500 et 2 000 euros. Enfin, comme votre installation doit être contrôlée tous les ans, vous devez également ajouter le prix de l’entretien qui coûte entre 200 et 250 euros par an.

Mais grâce aux différents dispositifs mis en place par l’état, vous pouvez diminuer de façon conséquente le prix global de la pompe. Par exemple, rien qu’avec le programme MaPrimeRénov’ et la prime “Coup de Pouce énergie” des fournisseurs d’énergie, vous pouvez économiser jusqu’à 8 000 euros. Ces deux dispositifs sont cumulables (4 000 euros + 4 000 euros) et accessibles à tous les propriétaires depuis janvier 2021. Pour en bénéficier, vous n’avez qu’à faire une demande auprès des organismes compétents et faire effectuer vos travaux de rénovation énergétique par un artisan certifié RGE comme BF-DEPANNAGE Saint-Vallier 71.

Pour quelle durée de vie ?

La durée de vie d’une pompe à chaleur aérothermique se situe entre 15 et 20 ans, à condition qu’elle soit bien entretenue et que ses composants défectueux soient réparés et changés lorsque le besoin se fait sentir. Veillez bien, également, à faire effectuer le contrôle d’étanchéité du fluide frigorigène tous les ans, c’est essentiel (et obligatoire). Si vous souhaitez obtenir des avantages lors de cette intervention (composants gratuits, conseils supplémentaires…), vous pouvez signer un contrat d’entretien avec votre installateur.

Que faire de la cuve à fioul ?

Lors de l’installation de votre nouvel équipement de chauffage, l’expert chauffagiste choisi par vos soins va également enlever votre cuve à fioul. Pour cela, il va effectuer son dégazage et nettoyer ses parois intérieures afin de retirer les derniers résidus de fioul. Dans les 48 heures qui suivent, il va neutraliser le matériel, c’est-à-dire, recouvrir la cuve d’un matériau absorbant comme du sable ou du béton. Et dans le cas du remplacement de votre système au fioul par un système moderne, la dépose de la cuve peut être prise intégralement en charge par MaPrimeRenov’.

Pompe à chaleur air/eau : pour aller plus loin

Vous savez maintenant tout sur les pompes à chaleur air/eau. Alors, si vous souhaitez convertir votre cuve à fioul vers cette nouvelle énergie, n’hésitez pas à nous contacter.

Nos équipes sauront vous conseiller sur la meilleure marche à suivre en fonction de la situation de votre logement et de vos besoins en chauffage.

Être
rappelé
Être
rappelé
Demande de rappel

Nous avons besoin de votre avis